LA SCALA

LA PASSANTE DU SANS SOUCI

Je ne m’en cache pas, j’aime être vue. Gravure de mode, vêtue de pourpre, je mets de la couleur entre des colonnes de grès, je suis une walkyrie, la reine du Palais Royal, danseuse étoile du Palais Garnier, buvant des spritz au bar du Palais Bourbon.

Je marche, je courre, je vole en velours, me cache et me
mire au Palais des Glaces, je me cachemire au Palais Royal, reine d’un jour pleine d’amour et de laine en tricotant le fil de mes pensées, lointaine, hautaine, sereine et certaine que l’on me regarde, de tous côtés.

Hier à la Scala de Milan, demain à Vienne et un jour peut-être, mon port royal, si altier, hantera les rues enneigées de Saint-Pétersbourg pour y trouver la paix.



Je promène mon âme et ce compagnon qui hante les nuits parisiennes, sans strass ni paillettes, je flâne, j’erre, sans autre but que de plaire, je me fais voir ici et ailleurs, je suis un caprice à l’Italienne, une tornade de douceur, un éclat d’automne en hiver.

Je suis une fille de la campagne, partout chez moi et même un peu plus dans la Ville Lumière.

Je suis la chaleur humaine et l’amie des bêtes, je vole la vedette aux bateaux-mouches, une provinciale à Paris, une Parisienne d’ici et là, un caprice et c’est fini.

LIVRAISON OFFERTE EN FRANCE

SERVICE DE LIVRAISON EN 2H SUR CERTAINES PIÈCES

PAIEMENT EN 3 VERSEMENTS